Home » Domotique » Installer la domotique sans fil

Installer la domotique sans fil

Installer la domotique sans fil

Plus facile à mettre en place dans les maisons anciennes, la domotique sans fil apparait comme une évolution non négligeable dans la démocratisation de cette technologie. Quelques conseils pour bien démarrer.

L’intérêt de la domotique

Ouverture des fenêtres et volets, sécurité, lumière, etc. Le nombre de parties de la maison pouvant être gérées par la domotique ne cesse d’augmenter. Toutes ces tâches peuvent être administrées et automatisées depuis un ordinateur ou un smartphone. La plus-value apportée par la domotique sans fil réside dans la simplicité de son installation.

Installer la domotique sans fil

Installer de la domotique dans une maison ancienne impose en théorie de réaliser d’importants travaux, notamment dans les murs. La solution ? Utiliser la domotique sans fil. Il suffit alors de fixer les appareils avec du mastic ou des vices. Ces appareils sont alors alimentés par des piles au lithium ou alcalines. Les communications s’effectuent par ondes radio ou rayons infrarouge.

L’inconvénient majeur de ce type de dispositif ? Cela implique l’installation d’un contrôleur domotique, gérant tous les périphériques domotique installés dans la maison. Installer et configurer ce type de contrôleur central est généralement complexe et prend du temps.

Des complications existent également au niveau des appareils. Actuellement, les fréquences radios utilisées par les différentes technologies ne sont pas standardisées. Ceci peut provoquer des problèmes d’interférences. Alors que KNX domine la domotique filaire, il n’existe pas de technologie dominante dans le sans-fil. Les technologies plus répandues sont Zwave, RF433 ou encore Zigbee.

Comment préparer son installation ?

Il faut tout d’abord savoir qu’il est tout à fait possible d’installer soi-même sa domotique sans fil. Mais cette tâche requiert un certain savoir-faire technique. Malgré les nombreux tutoriels existant sur le web, ce procédé est vivement déconseillé aux néophytes.

La solution la plus efficace consiste à passer par un installateur professionnel. Certes onéreuse, cette solution permet à l’utilisateur de bénéficier d’une installation sure avec un moindre de risque d’incompatibilité entre les différents appareils.

Côté budget, si la solution Do It Yourself permet un cout inférieur à 1000€, l’intervention d’un professionnel nécessite généralement plus de 3000€.

 

Crédit photo :

Jan Prucha CC BY-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *